France : Consommation finale d’électricité du secteur industriel

Cet indicateur retrace l’évolution de la consommation d’électricité par le secteur de l’industrie sur la période 1990-2010

  • Avant la crise économique de 2009, la consommation d’électricité de l’industrie s’établissait en moyenne à 137 TWh par an, ce qui reprèsentait environ 35% de la consommation totale d’électricité consommée sur la période d’avant-crise. Au cours de la crise récente, la consommation d’électricité du secteur industriel a nettement fléchi : elle a reculé de 12% entre 2008 et 2009 (-16 TWh), avant de gagner 4 TWh en 2010, pour à nouveau diminuer en 2011 (-2 TWh) et en 2012 (-1 TWh).
  • Cette évolution illustre bien le fait que la consommation d’électricité dans l’industrie et l’activité économique sont étroitement corrélées : en période de ralentissement économique, le volume d’électricité appelé par l’industrie est moindre. Le suivi de ce volume d’électricité consommé peut donc être apprécié comme un indicateur avancé de la bonne santé économique du pays. Toutefois, si la tendance récente de baisse de la consommation d’électricité du secteur industriel devait se prolonger en dépit d’une reprise de l’activité économique, cela pourrait être un des signes de désindustrialisation de l’économie française.
  • Au sein de l’industrie, il est possible de distinguer certains secteurs d’activité qui sont particulièrement énergivores en électricité (comme l’industrie du papier, du ciment, de la chimie...) des autres secteurs, afin de mieux expliciter les impacts sectoriels de variations de prix de l’électricité.