France : Facture énergétique - charbon

’La facture énergétique de la France en charbon est définie comme le solde net entre le montant des importations de charbon payé par la France et le montant des exportations de charbon vendues par la France.

  • Le solde de la balance commerciale énergétique française n’a cessé de croître depuis la fin des années 1990 : son montant a été multiplié par 5 de 1999 à 2013, principalement en raison du renchérissement des prix des énergies fossiles sur cette période. En 2013, la facture de la France pour ses achats d’énergie s’inscrit toutefois en légère baisse (-3 milliards, soit -5 % par rapport à 2012), facture principalement constituée des importations de produits pétroliers et de gaz.
  • Lors de la crise récente, le déficit énergétique de la France a nettement reculé (-33 % entre 2008 et 2009), ce qui illustre bien la forte corrélation entre utilisation d’énergie et croissance économique.
  • La contribution des différentes énergies à la facture énergétique française est contrastée : en 2013, elle est liée à 76 % aux importations de produits pétroliers, 21 % aux importations de gaz, 3 % au charbon. L’électricité constitue la seule énergie qui prèsente un solde exportateur positif (de 2 Mds en 2013), permettant ainsi de réduire la facture énergétique globale de la France d’environ 2 %.