France : Exportations et importations d’électricité

La France échange de l’électricité avec les pays limitrophes grâce à des interconnexions. Ces échanges permettent un assistance mutuelle entre systèmes électriques, ainsi que de réduire les coûts pour les consommateurs.

PNG - 60.4 ko
Les échanges d’électricité aux frontières en 2015

Le principe est simple : une interconnexion permet à un pays dont l’électricité est peu chère de l’offrir sur le marché d’un pays voisin où elle sera retenue jusqu’à égalisation des prix de marché de gros ou saturation des interconnexions.
Ainsi, les interconnexions vont dans le sens de l’intégration européenne, car elles introduisent plus de compétition économique entre les systèmes électriques.
En 2015, la France a exporté 91 TWh et en a importé 30. Ce solde exportateur en volumes s’est traduit par un impact sur la balance commerciale française de + 2.3 Md€.
Les échanges les plus importants sont réalisés avec la Suisse : 38 TWh sont échangés, soit un ordre de grandeur équivalent à la consommation d’électricité pour le chauffage en France.
Cela s’explique par la complémentarité des systèmes électriques des deux pays : la Suisse dispose de vastes capacités de stockage hydraulique, ce qui lui permet de stocker l’énergie produite la nuit en France, et de la réexporter la journée .