Le parc de production électrique français

Tout ce que vous avez voulu savoir sur le parc de production électrique français sans jamais oser le demander. Quelle est sa production ? De combien est la capacité installée ? L’OIE vous dit tout !

Le parc de production électrique français

Le parc de production électrique français, reposant en grande partie sur le nucléaire, a une capacité installée d’environ 130 GW. Elle a permis de générer une énergie cumulée de plus de 540 TWh en 2012. Ce parc qui voit depuis une dizaine d’années augmenter sa part d’énergies renouvelables, est aujourd’hui très peu carboné : un Français émet environ 5 tonnes de CO2 par an, contre 9 pour un Allemand. Il contribue enfin à la sécurité de l’approvisionnement en énergie, la France étant exportateur d’électricité de 44 TWh, générant 2 M€.

Comment ça fonctionne ?




Sur un total de capacités installées d’environ 130 GW, les installations nucléaires en représentent environ la moitié, suivies des capacités thermiques (22%) et hydrauliques (20%), et enfin des autres énergies renouvelables (9%) telles que l’éolien terrestre, le photovoltaïque et la biomasse. Cette puissance installée a permis de produire 541,5 TWh en 2012.

La production d’électricité française repose pour près de 90 % sur les moyens de production nucléaires et hydrauliques, technologies présentant l’avantage, comme les autres sources d’énergies renouvelables, de ne pas émettre de gaz à effet de serre : la France a un parc de production d’électricité à 90 % sans CO2.

Le mix électrique français contribue aujourd’hui fortement à la sécurité d’approvisionnement en énergie de la France et à ne pas aggraver davantage son déficit commercial. La France dispose aujourd’hui, au travers de ces capacités d’interconnexions avec ses voisins, de capacités d’importations estimées à 9 GW et de capacités d’exportations estimées à 13 GW. En 2012, le solde net des échanges transfrontaliers d’électricité de la France a été exportateur de 44 TWh, ce qui en fait le pays le plus exportateur d’électricité au niveau européen. Ces exportations ont généré un excédent commercial de 1,9 Md€.

Glossaire


> Capacités thermiques : elles comprennent les centrales à charbon, les turbines à fioul ou au gaz naturel.


> Capacités hydrauliques : elles correspondent aux moyens de production « au fil de l’eau » installés sur les cours d’eau et permettant une production continue, et ceux « modulables » (ex. barrages) utilisés pour de la production de pointe

Chiffres clés


> La France a une capacité installée de 130 GW, au 1er janvier 2013, et a produit 540 TWh en 2012.

.

> Un Français émet 5 tonnes de CO2 par an, contre 9 pour un Allemand ou un Danois.

.

> Les énergies renouvelables ont progressé d’environ 130% (CAGR) par an entre 2001 et 2012, et représentent aujourd’hui 5% de la production.

.

> La facture énergétique de la France (constituée principalement des importations de pétrole et de gaz) s’est établie à plus de 69 Md€ en 2012, en hausse de 30 Md€ depuis 2009.

.