Les éoliennes

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les éoliennes sans jamais oser le demander. Comment fonctionnent-elles ? A quoi servent-elles ? Combien y en a-t-il en France et dans le monde ? L’OIE vous dit tout !

Une éolienne, kesako ?

Également appelées aérogénérateurs, les éoliennes sont des dispositifs qui utilisent la force du vent pour la convertir en énergie électrique. Une éolienne se compose d’un mât de hauteur variable (jusqu’à 115 mètres), d’une nacelle abritant une génératrice et un rotor à 3 pâles.

Comment ça fonctionne ?


Le principe de production est relativement simple : les pâles de l’éolienne se mettent en marche lorsque le vent souffle à une vitesse variant entre 15 et 90 km/h. La rotation des pâles fait elle-même tourner le générateur de l’éolienne qui transforme l’énergie mécanique du vent en électricité. L’énergie électrique est ensuite acheminée vers le réseau électrique.

Les éoliennes offshore fonctionnent sur le même principe que les éoliennes terrestres à ceci près qu’elles bénéficient de vents plus forts et offrent donc un rendement plus élevé.

Glossaire


> Éoliennes offshore : éoliennes installées en mer dont les coûts de production sont plus élevés que les éoliennes terrestres mais qui offrent un rendement supérieur, ceci grâce à la plus grande force des vents au large des côtes. La France possède le 2nd plus grand potentiel éolien offshore en Europe. L’objectif fixé par le Grenelle de l’Environnement est de 6 000 MW d’éolien en mer à horizon 2020, soit une capacité de production d’environ 1000 à 1200 éoliennes.


> Générateur : dispositif permettant de produire de l’énergie électrique à partir d’une autre forme d’énergie

Chiffres clés


> L’éolien est la 2ème source d’électricité renouvelable après l’hydroélectricité. Fin 2012, la production électrique française d’origine éolienne a représenté un volume d’énergie de 14,9TWh. Environ 4000 éoliennes sont installées aujourd’hui en France, 35 000 dans le monde

.