ÉMISSIONS DE GES EN FRANCE : UNE DIMINUTION EN TROMPE-L’OEIL ?

Initiée par le travail du GIEC, qui avait permis dès 2007 d’établir l’influence des émissions de gaz à effet de serre (GES) sur le réchauffement climatique, la prise de conscience des graves conséquences associées au réchauffement climatique s’est étendue. La volonté mondiale de réduire ces émissions s’est matérialisée par l’accord de Paris, signé en décembre 2015. A travers sa politique énergétique, la France s’est engagée à respecter l’objectif du facteur 4 d’ici 2050. A l’occasion de la sortie d’un rapport du CGEDD1 sur la réduction des émissions de la France, l’OIE revient dans cette note sur le bilan et les objectifs climatiques nationaux.

Des objectifs de réduction d’émissions de GES ambitieux

La France sur la bonne voie ?

La nécessaire accélération de la lutte contre le réchauffement climatique dans le Bâtiment et les Transports