La pollution de l’air liée au transport

En 1996, la loi LAURE reconnaissait à chaque Français un droit « à respirer un air qui ne nuise pas à sa santé ». Vingt ans plus tard, la qualité de l’air demeure un sujet de préoccupation environnemental majeur pour les Français. De fait, elle est responsable chaque année de dizaines de milliers de décès prématurés et son coût pour la société est estimé à plusieurs dizaines de milliards d’euros par an. Si la qualité de l’air s’est globalement améliorée depuis quelques années grâce aux efforts réalisés dans l’industrie et le bâtiment, il s’avère que la France dépasse encore certaines normes européennes, en partie en raison de la difficulté à juguler la pollution liée au transport dans les zones urbaines.

Une amélioration globale de la qualité de l’air

Les agents polluants du transport

Le coût social de la pollution atmosphérique liée au transport