L’hydrogène dans la transition énergétique

L’hydrogène est le plus simple des gaz. Il est aussi l’élément chimique le plus léger et le plus répandu dans l’univers et sur terre (c’est le H de H2O…). La molécule de dihydrogène (H2) peut être utilisée soit comme actuellement dans des procédés chimiques, soit servir de vecteur énergétique en étant brûlée ou utilisée dans une pile à combustible.
Les efforts de recherche considérables engagés ces dernières décennies, les améliorations de procédés qui en découlent et les qualités spécifiques de ce vecteur (l’hydrogène peut être stocké) le mettent au centre de plusieurs projets.
Alors qu’il pourrait être amené à jouer un rôle décisif dans la décarbonation de l’économie, l’OIE fait le point sur la place de l‘hydrogène dans le cadre de la transition énergétique.

La filière hydrogène d’aujourd’hui

Les usages actuels de l’hydrogène

Une production actuelle d’hydrogène encore très carbonée

Les nouveaux usages de l’hydrogène

Utilisation d’hydrogène pur sur des sites isolés

De l’hydrogène pur pour des transports en transition

Utilisation directe par injection dans les réseaux de gaz existants

Utilisation de l’hydrogène pour la décarbonation du gaz

Produire de l’hydrogène décarboné

L’hydrogène : pivot de la transition énergétique ?